Scène ACPH paramétrage

Bienvenue sur la page Paramétrage de la scène ACPH pour Condor 2, le logiciel de simulation de vol virtuel en planeur.

Cliquer sur les liens soulignés pour accéder aux éléments à consulter.

Pour voir la présentation, le téléchargement et l’installation de la scène ACPH ou bien savoir la patcher cliquer sur le lien concerné.

Condor 2 affiche cette image au chargement de la scène ACPH
Image affichée par Condor 2 lors du chargement de la scène ACPH

Introduction

Le paramétrage de la scène ACPH est une particularité qui permet :

  • d’optimiser la qualité visuelle du sol selon la puissance du PC et de sa carte graphique,
  • d’afficher ou non les pistes virtuelles des champs vachables,
  • d’expérimenter des couleurs d’étang et des reflets sur l’eau.

Installer l’outil de paramétrage

Commencer par télécharger le fichier Parametrage-ScèneACPH.7z, il fait 417 Mo.

Ensuite installer l’outil.

  • Avec 7Zip, ouvrir le fichier téléchargé jusqu’au dossier FrSud_C2_ACPH
  • Surtout ne pas ouvrir ce dossier.
  • Effectuer un clic droit sur le dossier FrSud_C2_ACPH
  • Choisir Copier Vers
  • Sélectionner le disque où est installé Condor2
  • Ouvrir le dossier Condor puis Landscapes
  • Surtout ne pas ouvrir le dossier de la scène.
  • Cliquer sur OK.
  • Si besoin, accepter de remplacer tous les dossiers et tous les fichiers en cliquant sur Oui pour Tous.

Paramétrage de la scène ACPH

Une fois l’outil installé, la scène comporte un dossier Parametrage avec plusieurs sous-dossiers et un fichier Parametrage.bat

Il suffit de faire un double clic sur le nom du fichier pour voir apparaître cette fenêtre.

Ecran obtenu après lancement de l'outil paramétrage de la scène ACPH

Saisir au clavier une des valeurs proposées pour obtenir le paramétrage choisi.

Conseils

  • Si vous envisagez de faire plusieurs essais, mettre un raccourci sur le bureau.
  • La scène est installée par défaut au niveau de qualité zéro. Cela correspondant au standard de base de Condor. Procéder par étapes croissantes. Vérifier chaque fois, avec un petit vol, que le défilement du paysage reste fluide en spirale et à l’atterrissage.
  • Vérifier que le pilote de votre carte graphique est à jour.

Explications

Pendant un vol avec Condor, le déplacement du paysage, sollicite fortement les capacités graphiques du PC. En spirale la charge augmente encore, car le paysage défile plus rapidement. Il en est de même à l’atterrissage, parce que le sol et les objets se rapprochent à grande vitesse.

La qualité visuelle est liée à la netteté des images, qui dépend de leur taille. Plus elles sont nettes, plus elles sont volumineuses. Leur affichage consomme alors davantage de ressources. Si on demande en plus au PC de générer les reflets du soleil sur l’eau, la charge de travail augmente encore.

Niveaux de qualité

L’outil paramétrage dela scène ACPH offre 3 niveaux de netteté croissants :

0 convient à tous les PC
1 pour des PC moyens
2 réservé aux PC puissants

Il n’y a pas de recette magique pour déterminer dans quelle catégorie se situe le PC. Il suffit d’essayer et d’observer ce qui se passe en vol, en spirale et à l’atterrissage.

Tant que le défilement est fluide, qu’il n’y a pas de saccades, que les images ne pixellisent pas, il est possible de monter de niveau pour augmenter la netteté. L’outil permet de passer facilement d’un niveau à un autre, de revenir en arrière et même de revenir au niveau 0 si besoin.

Option Water

Si le PC supporte la charge jusqu’au niveau 2, essayer l’option W pour voir les reflets du soleil sur l’eau. Si le PC se met à « ramer », revenir au niveau précédent.

En version V100f, seuls les étangs et le cours de l’Allier proches du terrain d’Issoire offrent cette possibilité.

Pour voir le phénomène, positionner parfaitement le planeur par rapport au soleil et la surface d’eau. C’est plus facile à observer à haute altitude, voici un exemple :

Option Couleur

L’option couleur C de l’outil paramétrage de la scène ACPH est une curiosité. Objectif : recueillir des avis sur des essais de coloration. Les couleurs utilisées étant plus lumineuses, les étangs sont visibles à plus grande distance. D’après mon expérience, jusqu’à 25 km sur un PC moyen. Plus de 30 km avec un PC puissant.

Faire au moins une fois l’essai pour voir la différence. Il est facile de revenir en arrière.

En version V100f de la scène, seuls les étangs proches du terrain d’Issoire ont fait l’objet d’un essai de coloration.

Afficher les pistes virtuelles

L’outil paramétrage de la scène ACPH permet d’afficher ou de masquer les pistes virtuelles des champs vachables. Voici les options

vp affiche les pistes des champs vachables
mp les masque

Les pistes virtuelles des champs vachables scintillent quand elles sont visibles. Ce réglage permet de s’entrainer pour les repérer en vol.

Le marquage de la piste facilite le positionnement et l’arrivée en finale. Pour un champs non rectangulaire, la piste définit la zone à utiliser pour l’atterrissage.

Une fois toutes ces informations mémorisées par le pilote, il est facile de masquer les pistes. Le champ reprendra alors son aspect initial.

Voici un exemple sur le champ de Pardines

Détails techniques

Dans chaque sous-dossier Textures et PistesChampsVachables, il y a un fichier texte qui en détaille le contenu.

C’est assez technique, mais suffisamment explicite. A lire au moins une fois.

Besoin d’assistance ?

Bons vols avec Condor 2


Planeurs Virtuels 63