Circuit pour un vol libre

Cliquer sur les liens soulignés pour accéder aux éléments à consulter.

Bienvenue sur la page circuit pour un vol libre avec Condor 2, le logiciel de simulation de vol virtuel en planeur.

Condor 2, assimile un circuit à un parcours, un trajet, un chemin qui va d’un point à un autre. En fait vous découvrirez que c’est un peu plus que cela. Pour cette raison, Condor utilise comme dénomination Task.

A des fins de simplifications nous traduirons Task par Circuit

Logo du logiciel Condor 2
Logo de Condor 2

Cette page ne traite que le volet Task du plan de vol Condor 2.

Si besoin, voir le plan de vol Condor

Préalable

Il faut avoir à l’esprit quelques notions essentielles.

  • Un circuit nécessite une scène. Si besoin, voir Scènes
  • Un circuit a obligatoirement comme point de décollage un aérodrome. Il n’est pas possible de commencer le vol n’importe où. Dans la réalité, un planeur décolle toujours d’un aérodrome, c’est donc pareil.
  • Un circuit a obligatoirement un point de départ et un point d’arrivée.
  • Un circuit a généralement des points de virage, mais ils sont facultatifs.

Certains pourraient penser qu’on n’est pas libre de voler où l’on veut avec Condor. Bien sur que si, car il n’y a pas de contrainte pour positionner les points obligatoires.

Supposons qu’on veuille décoller de l’aérodrome Issoire – Le Broc et aller se promener librement. Il suffit de mettre les trois points obligatoires (décollage, départ et arrivée) sur cet aérodrome et le circuit sera crée.

Certains plus pointilleux pourraient dire, mais alors il faudra obligatoirement revenir à Issoire ? Bien sur que non, un vol peut se terminer sur un autre aérodrome, dans un champ voire par un crash. Un vol peut aussi s’arrêter à tout moment par la touche Echap suivi d’un clic sur Exit flight puis sur OK.

En conclusion, rien n’oblige à suivre un circuit, sauf partir du point de décollage.

Créer un circuit pour un vol libre

Préalablement nous avons retenu qu’il suffit de mettre les trois points obligatoires sur un aérodrome et enregistrer le circuit.

Rappel sur les 3 points obligatoires :

  • TakeOff, le point de décollage, il doit être situé sur un aérodrome de la scène
  • Start, le point de départ
  • Finish, le point d’arrivée

Voici comment faire.

Ouvrir le planificateur de vol

Ouvrir Condor 2 et cliquer sur le bouton Free flight pour ouvrir la fenêtre Flight planner, le planificateur de vol.

L’onglet Task est actif, il affiche le circuit du dernier vol démarré avec Condor.

Il s’agit d’un circuit sur la Slovénie disponibles en standard avec Condor 2.

Nous voulons créer un circuit pour un vol libre au départ d’Issoire. Deux solutions sont possibles :

  • utiliser la scène officielle France_Sud_C2
  • utiliser la scène ACPH spécialement adaptée pour les vols au départ d’Issoire. Elle a pour nom FrSud_C2_ACPH

A notre connaissance ce sont les 2 seules scènes qui comportent l’aérodrome d’Issoire.

Si la scène n’est pas installée, se reporter à la page Scènes

Choisir la scène

Nous choisissons la scène ACPH. Il faut donc ouvrir la petite fenêtre Landscape (scènes) située dans le coin supérieur droit et sélectionner FrSud_C2_ACPH.

Après un clic sur la scène sélectionnée, un message s’affiche

Traduction : Cela va supprimer la tâche courante. Continuer ?

Comme nous voulons créer un nouveau circuit, cliquer sur OK. Voici le résultat.

Trouver l’aérodrome de départ

Il faut maintenant trouver l’aérodrome d’Issoire qui est situé au NNW de la position affichée. On peut zoomer et dézoomer la carte avec la molette de la souris. Pour déplacer la carte, maintenir un clic et bouger la souris. Voici le résultat une fois la carte centrée sur Issoire.

Quand la scène ACPH est correctement installée, les champs vachables apparaissent comme des aérodromes. Leur nom est préfixé par CV_.

Voir la page Circuits des champs vachables pour plus d’explications.

Choisir le point de décollage consiste à cliquer avec la souris sur un aérodrome, ici ce sera Issoire. Après avoir fait ce clic, dès qu’on bouge la souris, voici ce qui se passe.

Le Takeoff (point de décollage) a bien été mis sur Issoire, mais la souris entraine le point Start (démarrage) avec le pointeur.

Positionner le Start

Il faut donc revenir à Issoire et cliquer pour positionner ce point sur l’aérodrome. Après avoir fait ce clic, dès qu’on bouge la souris, le même phénomène se reproduit.

Le Start (point de départ) est bien mis sur Issoire. La souris entraine maintenant le point Finish (arrivée) à l’endroit où se trouve son pointeur

Positionner le Finish

Il faut donc revenir à Issoire et cliquer pour positionner ce point sur l’aérodrome.

A des fins pédagogiques, supposons que le clic se fasse en dehors de l’aérodrome.

Au lieu d’avoir le point Finish, nous avons maintenant un TP.

Un TP (Turn Point) est un point de virage.

La souris continue d’entrainer le point Finish à l’endroit où se trouve son pointeur.

Cette mésaventure arrive très souvent aux débutants qui ne savent pas se sortir de la situation. Chaque clic génère un TP supplémentaire et le Finish n’arrive jamais.

Pour en sortir, un clic droit fait apparaître des possibilités. Choisir alors Finish task pour obtenir le point Finish.

Corriger les erreurs

Nous sommes maintenant très loin du résultat attendu. Pour y arriver, il y a deux solutions :

  • Revenir en arrière pour corriger les erreurs
  • Tout effacer et recommencer

Toujours à des fins pédagogiques, nous allons voir les deux solutions. Cela servira par la suite à créer d’autres circuits.

Revenir en arrière

Pour revenir en arrière il faut effacer le TP 1 et déplacer le Finish sur Issoire

Pour effacer le TP1 : positionner la souris sur le TP1, le secteur qui était en vert passe au rouge. Alors, un clic droit fera apparaître des possibilités.

Cliquer sur Remove (Supprimer) et le point disparaît. Voici la nouvelle situation.

Il ne reste plus qu’à déplacer le point Finish sur Issoire. Pour cela positionner la souris sur le point Finish, le secteur qui était en vert passe au rouge. Alors, par un glisser déposer par maintien du clic gauche, déplacer le point jusqu’à l’endroit voulu. Ensuite relâcher le clic gauche.

Tout les secteurs disparaissent et le résultat final est le suivant.

Tout effacer et recommencer

L’objectif pédagogique est de voir comment on peut effacer un circuit sans changer de scène.

Dans la l’espace Task points, situé en haut à droite de la fenêtre du planificateur de vols, sélectionner le point de décollage Takeoff: Issoire comme indiqué ci-dessous.

Condor 2 ne respecte pas toujours les standards auxquels nous sommes habitués avec d’autres logiciels. Il faut les connaitre pour éviter certains pièges.

Un seul clic sur Takeoff: Issoire ne fait pas encore la sélection. Il en faut un 2e, au même endroit, pour faire apparaître la barre bleue de sélection (voir image).

Une fois cette barre affichée, faire un clic droit pour afficher les possibilités.

Cliquer sur Remove pour voir apparaitre ce message

Traduction : Supprimer l’aéroport de départ effacera le circuit actuel. Effacer le circuit ?

Cliquer sur OK pour tout effacer.

Voici maintenant la bonne méthode pour réussir du premier coup à créer un circuit pour un vol libre.

Faire bon du 1er coup

Pour créer un circuit pour un vol libre il suffit de faire ceci :

SANS BOUGER LA SOURIS
cliquer trois fois de suite sur l’aérodrome de départ.

Au cours des 3 clics, la souris bougera presque systématiquement. Les explications précédentes, permettront de sortir des situations rencontrées.

Task est plus qu’un circuit

Une fois le circuit crée, pour compléter la fenêtre Task, il faut définir une date de départ, elle conditionne la saison. Ensuite l’heure de départ pour la position du soleil et mettre une description.

Race in et Time window concernent les vols en réseau non traités dans cette page. Mettre respectivement 1 et 0 comme sur l’image.

Un plan de vol ne se limite pas au circuit, ni aux paramètres de la partie Task. Il faudrait définir la Météo, choisir un planeur, le moyen de mise en l’air…etc. Mais ceci n’est pas l’objet de cette page.

Sauvegarder le plan de vol

Supposons tous les onglets renseignés, il reste encore à enregistrer le plan de vol à l’aide du bouton Save (sauvegarde). Celui-ci se trouve en bas de tous les onglets du planificateur de vol.

Fournir ensuite un nom explicite au fichier et cliquer sur OK pour l’enregistrer.

Le fichier aura comme extension .fpl une contraction de flight plan. Il s’enregistre dans le dossier Documents\Condor\FlightPlans.

Besoin d’assistance ?

Bons vols avec Condor 2


Planeurs Virtuels 63