Circuit complet

Bienvenue sur la page créer un circuit complet pour Condor 2, le logiciel de simulation de vol virtuel en planeur.

Cliquer sur les liens soulignés pour accéder aux éléments à consulter.

Condor 2, assimile un circuit à un parcours, un trajet, un chemin qui va d’un point à un autre. En fait, nous avons découvert dans la page Circuit pour un vol libre que c’est un peu plus que cela.

Logo du logiciel Condor 2
Logo de Condor 2

Cette page ne traite que le volet Task du plan de vol Condor.

Si besoin, voir le plan de vol Condor

Nous allons voir comment créer un circuit complet, modifier les points de virage et gérer les zones de pénalité pour un vol avec Condor 2.

Etapes pour créer un circuit complet

Pour ne pas alourdir cette page, nous supposons que toutes les notions expliquées dans la page Circuit pour un vol libre sont comprises et assimilées, avec le vocabulaire associé.

  • Ouvrir le planificateur de vols sur l’onglet Task
  • Changer de scène ou effacer le circuit existant pour conserver la scène
  • Rechercher l’aérodrome de départ sur la carte
  • Cliquer :
    • sur l’aérodrome de départ pour créer le point TakeOff
    • à l’endroit choisi pour créer le point Start
    • successivement sur des points de virage pour créer les TP qui recevront un numéro
  • Faire un clic droit à l’endroit voulu pour créer le point Finish (Arrivée)
  • Replacer éventuellement les points qui ne seraient pas à la bonne place.

Conseil

Par souci de simplification, positionner les points sur des marquages connus de la scène. Ce sont des points jaunes auxquels est associé un nom.

A défaut, dans l’espace Task Points apparaîtra New TP. Il faut alors le remplacer par un nom connu pour faciliter la navigation.

Par expérience, se diriger vers New TP, ne renseigne pas beaucoup le pilote en vol. Surtout si plusieurs points s’appellent New TP!

Conditions de départ

Une fois le circuit crée il reste à définir :
– une date de départ pour la saison
l’heure de départ pour la position du soleil.

Pour finir de renseigner l’onglet Task, mettre une description.

A ce stade la partie circuit du plan de vol est terminée. Mais un circuit vraiment complet comporte parfois des secteurs spéciaux, des restrictions d’altitude et même des zones particulières.

Modifier les propriétés des points d’un circuit

Par défaut, chaque point du circuit comporte un secteur de 90°, de rayon 3000 m, sans restriction d’altitude. Généralement le Start et le Finish sont des lignes de départ et d’arrivée. Certains points sont dans des zones réglementées où l’altitude mini ou maxi sont contraintes.

Pour modifier ces paramètres, faire un clic droit sur un point du circuit lorsque le secteur passe du vert au rouge. Voici la fenêtre affichée.

Nous avons déjà vu dans la page Circuit pour un vol libre, que Remove supprime le point sélectionné.

Passons rapidement en revue les autres possibilités :

  • Insert permet d’insérer un point supplémentaire
  • View agit sur le zoom, mais la molette de la souris fait la même chose
  • Maps n’apporte rien, il affiche le nom de la scène, déjà affiché en haut à droite dans le planificateur de vol
  • Tout en haut il y a Properties (propriétés) surlignés en bleu.

Un clic sur Properties fait apparaître une fenêtre permettant de modifier plusieurs éléments du point sélectionné.

Tout en haut, le changement de nom du point (Name) est possible. Vers le milieu, le type de secteur (Sector type) avec le rayon (Radius), son angle, les altitudes min et max. Modifier ces paramètres ne présente pas de difficulté.

Comme type de secteur il y a 2 possibilités :

  • Classic : un secteur angulaire (généralement 90°), un cylindre (360°) ou une ligne de départ ou d’arrivée (180°)
  • Window (fenêtre) comme ci-dessous

Un secteur de type Window sert à créer des cibles rectangulaires, positionnées à une altitude définie, avec des dimensions réduites. Il oblige le pilote à être très précis sur sa trajectoire.

Par exemple un exercice de tour de piste, une approche délicate d’un champ vachable…etc.

Zones de pénalité

Définition

Sur un circuit, des polygones peuvent être matérialisés. Ils délimitent des zones d’exclusion liées aux contraintes réglementaires.

On peut s’en servir pour repérer des zones particulières.

L’image ci-dessus provient du Flight plan du vol en réseau n°7 fait en juillet 2020. A titre d’exercice, le polygone en jaune représente la zone de transit pour le passage vers le Nord.

Cette zone peut servir d’entrainement pour repérer ce passage en vol virtuel avec Condor 2. Prise en compte par XCSoar elle peut ainsi aider un pilote en vol réel.

Créer une zone de pénalité

Un clic droit sur la carte et un clic sur New offre deux possibilités :

  • Insérer un nouveau TP
  • Insérer une zone de pénalités (Penalty zone)

Cette 2e option permet de tracer un polygone avec 4 points en cliquant sur la carte. Ensuite, les sommets peuvent se déplacer comme pour un TP.

Un clic droit sur la zone, lorsqu’elle passe du jaune au rouge, permet d’accéder aux propriétés.

Les paramètres sont limités.

Sauvegarder le plan de vol

Nous avons vu comment créer un circuit complet.

Supposons tous les onglets renseignés, il reste encore à enregistrer le plan de vol à l’aide du bouton Save (sauvegarde). Celui-ci se trouve en bas de tous les onglets du planificateur de vol.

Fournir ensuite un nom explicite au fichier et cliquer sur OK pour l’enregistrer.

Le fichier aura comme extension .fpl une contraction de flight plan. Il s’enregistre dans le dossier Documents\Condor\FlightPlans.

Zone de pénalité

Une fois le plan de vol sauvegardé, la zone de pénalité se trouve dans un fichier texte à part. Il est dans le même dossier.

Voici celui de notre exemple.

On peut ainsi délimiter finement la zone en corrigeant les coordonnées des points.

Besoin d’assistance ?

Bons vols avec Condor 2


Planeurs Virtuels 63