Découvrir Condor

Bienvenue sur la page découvrir Condor 2, le logiciel de simulation de vol virtuel en planeur.

Dans le passé, voler sur un ordinateur était perçu comme un jeu. Depuis, la technologie, l’imagerie aérienne et la modélisation 3D ont beaucoup progressé.

Logo du logiciel Condor 2
Logo de Condor 2

En février 2018, la version 2 de Condor révolutionne le vol virtuel en planeur. L’aérodynamique, la physique météorologique et la qualité des images sont particulièrement soignées.

En 2021, la FAI choisit Condor 2 pour le 1er grand prix de planeurs virtuels.

Aujourd’hui, il est possible de voler en planeur de manière proche de la réalité avec un PC sous Windows. Une licence de Condor 2 et un simple Joystick suffisent pour commencer.

Ajouter des palonniers participe au réalisme du pilotage. S’offrir un casque de réalité virtuelle pour voir en 3D est certainement le summum du plaisir à voler avec Condor 2.

Image prise au cours d’un vol virtuel avec Condor 2

Condor 2 offre une sensation de vol étonnamment réelle dans tous les régimes de vol et dans toutes les conditions météorologiques, ce qui représente un défi pour un pilote en pleine ascension.

Témoignage d’un champion

Maximilian SEIS, membre de l’équipe de France de Vol en Planeur, vice-champion d’Europe et Champion du Monde Grand Prix, parle des simulateurs à réalité virtuelle.

« J’ai démarré le planeur directement au sein du club de planeur de Bordeaux, mais avant d’avoir l’âge requis pour voler, j’ai comme beaucoup d’autres, passé de nombreuses heures sur un simulateur à la maison. Cela m’a permis de dégrossir le pilotage et d’acquérir quelques bases avant les premières vraies heures et donc d’accélérer ma formation.

Un simulateur bluffant

J’ai pu effectuer un vol en réalité virtuelle au départ de Saint-Auban par bonnes conditions et c’est assez bluffant par rapport à ce que je connaissais du simulateur ! Les reliefs sont très bien représentés, les ascendances aux endroits prévisibles, on se sent vite à l’aise pour faire du vol en planeur. Bien sûr, il manque toujours les sensations et ce n’est pas le même plaisir qu’en vrai, mais c’est prenant !

Un outil pédagogique

Le simulateur peut être un très bon outil pour le début de la formation : ligne droite, conjugaison, etc… Plus tard, on peut imaginer s’en servir pour s’entrainer aux “vaches”, notamment sur des champs spéciaux en montagne (repérer le champ en arrivant bas, visualiser pourquoi on fait la vent arrière d’un côté, la ligne à l’entrée du champ, etc etc…) ou pour préparer un stage, une compétition dans une région montagneuse. On peut en effet se servir de Condor pour visualiser le terrain de jeu, les montagnes principales, les dégagements, etc… (les Alpes du Sud étant un très bon exemple). »

Propos recueillis après un essai du simulateur à réalité virtuelle lors de l’Assemblée Générale de la FFVP en mars 2020. Voir l’article Maximilian SEIS sur le site de la fédération.

Témoignage d’Eric Napoleon

Un interview du 8 mai 2020 d’Eric Napoleon  l’entraineur des équipes de France.

Les clubs s’équipent de simulateurs avec Condor

Pour former de futurs pilotes, les clubs de planeur s’équipent de simulateurs, utilisant Condor 2. En complément de vols réels, cette formation en virtuel est dispensée par des instructeurs qualifiés, dans un cadre défini par la fédération.

Les clubs les plus avancés dans ce domaine en font un produit d’appel, car le coût d’obtention du brevet de pilote de planeur s’en trouve fortement allégé.

Faites vous une opinion

Comme l’ont fait Maximilian Seis et Eric Napoleon, venez découvrir Condor. Une expérience avec Condor, sur une scène de qualité, avec un casque de réalité virtuelle, est de nature à en étonner plus d’un.

Le vol virtuel est quelque chose à découvrir

Notre club, ACPH Issoire, dispose d’un simulateur moderne, faites-vous une opinion en demandant au chef pilote de vous organiser une séance.

Une idée des coûts

Le vol virtuel peut très bien se pratiquer chez soi, à la maison, à un coût raisonnable. Pour vraiment découvrir Condor, il faut au minimum

  • un PC Windows et non pas un Mac
  • une licence de Condor 2 (~60 €)
  • un joystick (~50 €) qui fait aussi office de palonniers
  • optionnellement plus tard
    • des palonniers (~150 €) mais on peut commencer à voler sans
  • Cerise sur le gâteau, bien plus tard, quand on veut s’approcher de la réalité
    • un casque de réalité virtuelle (~350 €) pour voir en 3D

Consulter cette page sur les
matériels et les coûts

Exemple de manche et de palonniers pour Condor 2

Assistance bénévole

Quelques-uns auront des difficultés pour installer le logiciel Condor, les scènes, paramétrer le joystick…

Il n’y a pas de honte à avoir, nous sommes là pour vous aider.

Voir un article paru sur le site du club en avril 2021

Dans la mission de ce site, l’offre d’assistance est maintenue. Elle est adaptée à la nouvelle situation et sera mise à jour pour en suivre l’évolution.

Quelques possibilités de Condor

Généralités sur Condor

Une fois les premières difficultés vaincues, avec un minimum d’équipement à la maison, voici ce qui est possible de faire

  • décoller en remorqué, au treuil ou directement en l’air et voler un peu partout dans le monde,
  • découvrir une large gamme de planeurs, du plus simple au plus sophistiqué, même motorisé,
  • choisir la météo désirée : vent, nuages, thermiques, onde, turbulences…etc.

Certains apprécieront une situation météorologique définie parfaitement reproductible. D’autres préfèreront une météo aléatoire, Condor permet les deux.

Ecole de pilotage

Pour découvrir Condor, il existe une école de pilotage rudimentaire (Flight school). Certains clubs l’ont amélioré. Dans les clubs de planeur, il existe un peu partout des exercices à faire ou à répéter. Le site du Condor Club propose gratuitement des épreuves et des défis pour progresser… etc.

Au cours d’un vol, si vous êtes dans une situation délicate, au lieu de faire n’importe quoi, appuyez sur la touche pause. Prenez alors le temps de réfléchir à la meilleure manière de sortir de cette situation.

Progresser avec les meilleurs pilotes

Supposons que vous ayez envie de voler avec un « champion » et de profiter de son expérience. Le Condor Club offre la possibilité, de voir et de télécharger un nombre impressionnant de vols réalisés par des pilotes du monde entier. Il suffit d’en récupérer un et de l’utiliser comme fantôme (Ghost) dans Condor. Chacun pilotant son planeur, vous volerez avec lui, vous verrez son planeur, vous essayerez de le suivre et de comprendre ses choix. C’est un excellent moyen de découvrir Condor avec les meilleurs.

Disponibilité 24h/24 – 7j/7

En toute situation, même en cas de confinement lié au virus, en toute saison, de nuit comme de jour, qu’il pleuve ou qu’il neige, votre PC équipé de Condor sera disponible. Profitez-en pour le plaisir de voler ou de vous entrainer depuis chez vous. Essayez de ne pas perdre la main, perfectionnez les atterrissages, travaillez les thermiques, mettez au point un circuit, découvrez de nouveaux horizons…

Préparer un vol sur la campagne

Vous avez en projet un grand vol sur la campagne. Préparez-le en virtuel, entrainez-vous à repérer les champs vachables. Avec la scène ACPH développée par le club d’Issoire, il est possible de s’y poser.

Condor ne permet pas de voir les zones réglementées, mais il peut être couplé à un calculateur GPS de vol comme XCSoar, LK8000, SeeYou qui les affichent. A cet effet, un document est consultable sur la page XCSoar

Vous pourrez ainsi :

  • voir les zones réglementées et bénéficier d’un calculateur GPS puissant pour voler en virtuel,
  • apprendre à vous servir de votre calculateur GPS en toute sécurité,
  • trouver les bons réglages pour voler ensuite en réel avec le vôtre.

Préparer un stage

Comme l’explique Maximilian SEIS, si vous projetez un stage dans les Alpes ou ailleurs, avant d’y aller, Condor permet d’en découvrir l’aérodrome, l’environnement, les zones réglementées et les champs vachables. C’est l’occasion de les rentrer dans le calculateur GPS que vous emporterez et tester ainsi que tout fonctionne parfaitement.

Voler en réseau

Si vous ne souhaitez pas voler seul à la maison, Condor offre la possibilité de voler en réseau. Il suffit juste d’avoir une connexion internet. Le principe consiste à se joindre à un vol partagé avec d’autres pilotes, selon quelques règles à respecter. Grâce à internet, chacun pilote son planeur et voit les autres. Un système de radio permet de se parler, avec une qualité audio remarquable. C’est un excellent moyen de découvrir Condor.

Séance d’entrainement à 2 pilotes au départ de St Auban

Le club ACPH Issoire organise régulièrement des vols en réseau conjointement avec le club GVV de Grenoble. La page Voler en réseau en explique le principe.

D’autres sites en proposent également, les plus célèbres sont les vols Tchin-Tchin et ceux organisés par le Condor Café. Ils sont d’un niveau de difficulté bien supérieur au notre. La fréquentation n’est pas la même, non plus.

Un exemple de fréquentation des vols Tchin-Tchin

Les communautés Condor

Ces communautés Condor rassemblent des pilotes qui ont plaisir à se retrouver, par internet interposé. C’est l’occasion de découvrir Condor dans une ambiance sympathique, de passer un bon moment et surtout partager des connaissances. Dans la vraie vie, presque tous sont pilote de planeur, certains sont, ou ont été, pilote sur avion de ligne, instructeur ou même dirigeant de clubs. Vous découvrirez à leur contact de multiples possibilités de Condor que ce document n’a pas pour vocation de traiter.

Copie d’écran depuis le site du Condor Club

Voir un vol en spectateur

Si vous n’avez pas envie de voler mais simplement partager l’ambiance, voir évoluer les participants, alors connectez-vous en tant que spectateur. Vous choisirez celui qui vous intéresse, pour le regarder à distance ou dans son cockpit afin de comprendre comment il pilote.

Mais n’oubliez surtout pas, qu’on bon pilote sait analyser ce qu’il ressent « aux fesses » et il n’y a que le vol réel pour l’apprendre.

Bons vols avec Condor 2


Planeurs Virtuels 63