Catégories
Vols réseau

Vol n°55

Boucle au départ du Versoud : Moucherotte – Mont Guillaume – Barre des Ecrins – Col du Glandon et retour. Vol réalisé les 28 juin et 01/07/2022, durée 2h00, distance 226 km.

Boucle le Versoud – Guillaume – Ecrins – Glandon

Mardi 28 juin 2022 à 21h00 et
Vendredi 1er juillet à 20h45
Durée estimée : 2h00
Distance : 226 km
Animateur : Michel Rouleau (CN : MR6)
Scène : Arc Alpin 2 (AA2), version 0.8

Identifiant du circuit : EPAWY

Accéder au circuit sur le site du Condor Club

Préambule

Un circuit inspiré d’un vol réalisé par François Estève du club GVV le 06/06/2022. Voici sa trace au Format IGC compressé avec Windows Zip.

Son message était le suivant : je suis allé voler dans les Ecrins aujourd’hui accompagner une jeune pilote très prometteuse qui ne s’était jamais promené dans les Ecrins. Voilà c’est fait avec des plafonds pas aussi haut qu’on l’aurait souhaité…
Mais bon ! vol sans engagement particulier, toujours en finesse d’excellents aérodromes ou de vaches immenses.

J’ai reproduit le circuit de ce vol, aussi fidèlement que possible, pour arriver au résultat matérialisé par la trace en bleu ~250 km, grâce à l’excellent utilitaire COndor COordinates COnverter (CoCoCo) développé par Marc Till. Voici le lien à son site : https://condorutill.fr/index_fr.php

Une fois transmis à l’auteur, François me fait un retour très documenté pouvant servir aux pilotes qui envisagent de voler dans la région.

Quelques remarques tout d’abord sur le vol d’hier, idéalement nous aurions dû décoller 1h30 plus tôt pour se trouver au max de la convection et des plafonds en milieu de vol. Nous étions un peu tard pour passer par la tête de Lucy et nous avons coupé 15 km plus au Nord afin de nous trouver au cœur du massif avant que les plafonds ne redescendent.

Je viens de regarder ton plan de vol sur Condor, je crois qu’il serait plus correct de passer plus au Sud par le Mont Guillaume, puis la Barre des Ecrins, le Goléon et le Grand Arc au dessus d’Albertville, je te renvoie une proposition.

Remarques : le temps de remorqué est important il faut gagner presque 1800 m avant d’arriver sur le Vercors et c’est ce que nous faisons tous ici, sauf très bonnes conditions nous amenant à Chamechaude (appelé Grenoblewesthang sur la carte Condor) et ensuite on traverse plein Sud vers les crêtes du Vercors.

Tu peux aussi supprimer le passage par le grand Arc au dessus d’Albertville qui permet seulement de remonter tout Belledonne et ouvre l’accès à Chamonix, la passage à l’Alpe d’Huez est assez circonstanciel (plafonds de plus en plus bas hier en allant vers l’Ouest rendant le vol vers le nord plus hasardeux)

Eldrine pourra évidemment contribuer à toute explication, appréciation design et commentaire sur notre vol. C’était un vol intéressant et formateur pour tous les deux, et même si je commence à ne plus compter mes passages dans la voie royale, le coin est tellement sauvage et particulier qu’on n’y fait jamais vraiment deux fois le même vol…

Je pense qu’Eldrine ne verra pas d’un mauvais oeil que te fasse suivre un lien vers ses superbes photos et 3, 4 que j’ai faites https://photos.app.goo.gl/9SQkhDVk6QtNd8jJ9

En attaché une proposition assez canonique de la voie royale parcourue du Sud au Nord, dans l’autre sens. Ce vol est plus simple puisqu’ après un bon gaz aux Ecrins on descend les altitudes jusqu’à l’extrémité sud proche du lac de Serre-Ponçon.

Les corrections suggérées par François sont matérialisées en Jaune sur l’image précédente, mais le circuit ainsi obtenu, dont le détail figure dans l’encadré ci-contre, fait 282 km !

Trop long pour le standard de nos vols.

Pour ceux qui voudraient faire ce circuit, voici le FPL compressé avec Windows Zip. Il reste à finaliser la météo, les paramètres de remorquage… etc

J’ai donc coupé la partie Nord du circuit à partir du TP5 pour revenir au Versoud en passant par le col du Glandon. Voici le résultat final.

La longueur du circuit devenait acceptable, mais il restait un obstacle de taille : impossible de rejoindre le start situé sur le Moucherotte (1901m) Il s’agit du sommet le plus septentrional de la longue barrière de calcaire du Vercors.

Condor ne permet le départ que depuis un aérodrome et limite la prise d’altitude à 1500 m.

Après plusieurs essais, j’ai trouvé une astuce pour se faire remorquer le plus loin possible : sortir les aérofreins à fond pendant le remorquage et les rentrer vers la fin, afin d’être le plus haut possible lorsque le remorqueur arrive au vent de pentes bien exposées.

J’ai donc déplacé le start vers le Nord du Moucherotte pour favoriser la prise d’altitude sur la pente située encore plus un Nord parfaitement orientée au vent.

Ensuite j’ai dû booster la météo et autoriser un ballastage à 50 kg/m2 de charge alaire pour boucler le circuit en moins de 2h.

Description du vol

Un vol de pente et de thermiques difficile. Le vent de 25 km/h vient de l’Ouest (270°) peu turbulent pour le confort du vol. Les thermiques sont puissants et larges avec une base à 3500 m (QFE).

Quelques pentes bien exposées au vent et certains thermiques permettent de boucler le circuit en 1h45 pour une durée totale de vol estimée à 2h00. Vous pouvez choisir un planeur de n’importe quelle classe mais il est préférable de choisir un 18 m pour boucler le circuit en 1h45. Le ballastage est autorisé à condition de limiter la quantité d’eau à une charge alaire de 50 kg/m2

Attention : une pénalité de 1 mn par kg supplémentaire est appliquée par le Condor Club au moment de l’enregistrement de la trace du vol pour le circuit concerné.

Le départ se fait en remorqué à partir de l’aérodrome Le Versoud, pour un largage à 1500 m QFE max vers une pente bien exposée au vent.

ATTENTION : pour y arriver, sortir les aérofreins à fond pendant le remorquage et ne les rentrer qu’une fois arrivé au vent du relief.
Objectif : larguer au maximum d’altitude possible (1720 m) lorsque le remorqueur arrive au vent des pentes situées au Nord du Start.

  • Start : au Nord du Moucherotte, franchir à moins de 2100 m QNH en départ Régate
    • La ligne de départ fait 5 km
    • Pour le départ Régate, le temps avant ouverture de la porte est de 15 mn
  • TP1 : légèrement à l’Ouest du Mont Aiguille
  • TP2 : Pic de Bure
  • TP3 : Mont Guillaume
  • TP4 : Barre des écrins
  • TP5 : Aiguille du Goléon
  • TP6 : Col du Glandon
  • Finish : Aérodrome Le-Versoud, franchir à plus de 500 m QNH
    • Le Finish est un cylindre de rayon 3 km

L’atterrissage est prévu sur l’aérodrome Grenoble – Le Versoud (LFLG) altitude 220 m, sur la piste 22, avec une prise de terrain main droite. Voir la carte VAC.

Fichiers FPL et TSK

Carte VAC

Bons vols avec Condor 2