Catégories
BIA Club ACPH Club P-V

Atelier eSport BIA n°2

Le 11/05/2022 nous avons animé le 2e atelier consacré à l’activité eSport pour 6 élèves dont certains se destinent au BIA.

Nous avons été sollicités par le club ACPH Issoire pour animer un atelier simulateur destiné aux élèves du collège François Villon de Saint Dier d’Auvergne.

Après concertation avec les organisateurs, l’atelier simulateur est rebaptisé eSport pour rester cohérent avec le vocabulaire du club.

L’action se situe dans le cadre d’une découverte du milieu de l’aéronautique par des collégiens dans une perspective BIA l’année prochaine pour certains.

Initialement 3 mercredis après-midi étaient retenus pour cette découverte : 13 avril, 4 mai et 11 mai.

L’atelier n° 1 s’est effectivement tenu le 13 avril 2022. Son contenu est consultable en cliquant sur le lien souligné.

La journée du 4 mai a dû être annulée à cause du mauvais temps et d’un risque d’orage trop dangereux pour voler en réel.

Le planning s’est donc décalé d’une semaine. L’atelier n° 2 s’est tenu le 11 mai et le n° 3 est programmé le 18 mai 2022.

Au nombre de 18, les élèves sont répartis en trois groupes.

Alternativement chaque groupe participe aux ateliers suivants :

  • vol en planeur,
  • visite du site avec vol en avion,
  • eSport (simulateur de vol)

Adaptation de l’atelier eSport BIA

Avec Didier Balussaud, nous avons modifié l’organisation de l’atelier n°1 du 13/04/2022 pour l’adapter à l’auditoire que nous avons mieux cerné à cette occasion.

  • Accueillir les participants, nous présenter et expliquer le déroulement de la journée
  • Projeter une vidéo publicitaire de Condor avec une musique entrainante
    • Condor est un logiciel de simulation de vol virtuel en planeur
  • Présenter l’activité eSport à partir d’un Powerpoint
  • Faire une démonstration de quelques possibilités de Condor
  • Permettre aux élèves de voler sur 3 installations différentes équipées du logiciel Condor
    • Haut de gamme : le simulateur du club doté d’un casque de réalité virtuelle (VR)
    • Moyenne gamme : un bon PC préparé par Didier avec son Joystick personnel et des manettes
    • Bas de gamme : un PC portable moyen ayant 10 ans d’âge, avec un joystick de base relié à un vidéo projecteur

Juste avant d’aller à Issoire, j’avais programmé le serveur de la FFVP pour lancer en boucle un petit circuit au départ d’Issoire afin de faire, si possible une démonstration de vol en réseau.

Malheureusement les conditions locales du Wifi ne l’ont pas permis, dommage.

Accueil des participants

Les élèves, arrivés en autobus vers 14h30, sont accueillis par notre président Daniel Gaime.

Une fois les groupes constitués, nous avons récupéré 6 élèves accompagnés par Monsieur Jean-François Bonnemoy, professeur de Technologie et formateur BIA au collège François Villon à Saint Dier d’Auvergne.

Jean-Marc Barthes, notre chef pilote, a invité Bernard Verdeille, actuellement en formation pour devenir Instructeur Simulateur pour le club du Puy, le club P-V : Planeurs du Velay

Présentation de l’activité eSport

Après quelques mots d’introduction nous avons expliqué le déroulement de l’atelier et commenté ce PowerPoint.

Ci-dessous la vidéo publicitaire, dotée d’une musique entrainante, projetée à la diapositive n°5.

Vidéo publicitaire

Démonstration

A partir du PC relié au vidéoprojecteur, nous avons fait une démonstration selon le contenu de cette diapositive :

Plusieurs questions intéressantes ont été posées. La participation du Professeur Jean-François Bonnemoy associée à celle de Bernard Verdeille a grandement facilité la communication et la compréhension.

Une anecdote au sujet d’une question sur les palonniers. Bernard a fait une réponse très pertinente. “Prendre un virage en planeur, c’est un peu comme prendre un virage en vélo. Il faut pencher le vélo et tourner le guidon. En planeur il faut incliner les ailes et agir sur les palonniers.” Quelques explications sur la conjugaison des commandes ont ensuite complété la réponse.

Séances de vol sur 3 équipements

Chaque participant a pu voler une quinzaine de minutes sur le simulateur équipé en réalité virtuelle. Tous ont été émerveillés par le réalisme d’une immersion totale dans l’habitacle du planeur et la qualité des images du sol. On entendait des wouahs, des exclamations d’étonnement, des commentaires spontanés et positifs de cette expérience.

Malheureusement, une immersion trop brutale, dans le cockpit d’un planeur non stabilisé, a indisposé une jeune fille, nous le regrettons très sincèrement.

A travers cette malheureuse expérience, nous retiendrons d’avoir parfaitement stabilisé le planeur, avant d’équiper du casque virtuel les personnes sensibles.

Les 2 autres équipements ont parfaitement fonctionné.

Les vols virtuels se sont déroulés depuis l’aérodrome d’Issoire avec un départ en l’air pour éviter un décollage avec un avion remorqueur trop difficile pour un débutant.

Globalement les participants ont bien réussi la ligne droite, la mise en virage, le maintien de la vitesse et la recherche du terrain d’atterrissage.

Certains ont réussi à spiraler et atterrir. Quelques uns ont réussi un bel atterrissage grâce a beaucoup de douceur sur les commandes.

Le planeur a parfois été déstabilisé par trop de nervosité et d’amplitude sur les commandes, mais c’était instructif pour tous.

Pour le fun, nous avons fait des loopings avec un peu de casse de planeurs. En virtuel on peut se permettre quelques fantaisies, mais l’exercice était quand même intéressant.

Malgré une petite heure d’entrainement pour chacun, quelques essais de décollage en remorqué en fin de séance ont bien montré la difficulté de l’exercice.

En fin d’après-midi, nous avons accueilli 2 élèves d’un autre groupe qui ont pu s’exercer quelques instants.

L’atelier s’est terminé vers 18h00.

Ensuite j’ai passé un moment avec Bernard pour échanger sur ses préoccupations et l’aide que nous pouvons lui apporter. Je lui ai remis l’intégralité des vidéos et des PowerPoints utilisés dans l’après-midi, ainsi que le montage vidéo projeté à l’AG du club ACPH le 6 mars 2022.

Dommage que sa première prestation se percute avec notre prochain atelier du 18 mai, sinon j’aurai eu beaucoup de plaisir à l’accompagner et reprendre contact avec le club du Puy.

Conclusion

L’atelier s’est déroulé dans la bonne humeur avec de belles parties de rigolade. Vu l’ambiance, nous sommes convaincus que les participants ont passé un bon moment et pris du plaisir.

Tous étaient content de voler en planeur virtuel. Certains, particulièrement intéressés, ont considéré qu’il s’agissait d’un véritable cours d’initiation au pilotage. Sérieux et concentrés, ils en ont tiré un grand profit.

Cette expérience a permis de voir l’effet d’immersion avec un équipement en VR et la différence entre les trois joysticks.

Vu l’intérêt que les élèves ont manifesté par leur questionnement, il est probable que certains s’équiperont bientôt à domicile. Notre site Planeurs Virtuels 63 informe, explique et fournit tous les modes opératoires pour se lancer dans l’aventure.

Nous somme là, en cas de difficulté et pour fournir des informations complémentaires. La page Assistance Condor en explique le fonctionnement.

Je rends hommage à Didier qui a su gérer 2 équipements en parallèle, bravo et félicitations.

Je remercie Bernard pour l’aide apportée. Nous espérons qu’il tirera profit de cet après-midi passé ensemble.

Conseil BIA

Ceux qui envisagent de suivre l’enseignement du BIA, ont tout intérêt à s’équiper préalablement à domicile. Ainsi, ils pourront mettre en pratique, quasi immédiatement, les éléments de théorie qu’ils assimileront plus facilement.

Monsieur Jean-François Bonnemoy ayant participé à l’atelier et volé quelques instants sur le simulateur équipé en réalité virtuelle, pourra témoigner de l’intérêt de s’exercer à domicile avec Condor et des possibilités d’immersion avec un casque VR.

A l’issue de cet enseignement du BIA, le niveau de pratique sera suffisant pour passer au vol réel et permettra d’obtenir le Brevet de pilote avec une économie substantielle.

Actuellement nous recueillons le témoignage de plusieurs très jeunes pilotes qui ont fait ce parcours. Dès que possible, nous les mettrons à disposition dans notre blog.

En attendant vous pouvez toujours voir cet article sur Maximilian SEIS dont le parcours est comparable.


Planeurs Virtuels 63