Catégories
Vols réseau

Vol n°3

Les champs vachables du Sancy au Puy de Dôme. Vol réalisé le 14/05/2020, durée 1h30, distance 82 km.

Les champs vachables du Sancy au
Puy de Dôme

Jeudi 14 mai 2020 à 21h00
Durée estimée : 1h30
Distance : 82 km
Animateur : Michel Rouleau (CN : MR6)
Scène : ACPH, version 1.00c

Conseils pour ce vol
Se munir du Guide des champs vachables de l’Auvergne
téléchargeable au format .pdf sur le site de l’ACPH Issoire.
Charger le calculateur de vol avec le fichier .cup des champs vachables
qui peut être généré sur cette même page par un clic sur l’icone

Objectifs du circuit
découvrir la scène ACPH et repérer les champs vachables en vol.

Description du vol

Le vent vient du Sud(190°) à 20 km/h, augmentant légèrement avec l’altitude. Les thermiques sont modérés mais larges sans turbulence, avec une base des nuages à 2 700 m QFE.

L’aérologie est peu turbulente pour le confort du vol et le repérage des champs.

Décollage en remorqué depuis l’aérodrome Issoire – Le Broc (page 13 du guide) sur une hauteur standard de 700 m QFE.

Start : sur la pointe du Broc à proximité SSW du décollage

  • TP1 : Lac Pavin
  • TP2 : le champ vachable de Saignes (page 121 du guide)
  • TP3 : le champ vachable de Randanne (page 113 du guide)
  • TP4 : le champ vachable de Laschamps (page 109 du guide)
  • TP5 : le champ vachable des Fontêtes (page 97 du guide)

Finish et atterrissage sur le champ vachable de Manzat

Le guide des champs vachables en Auvergne fournit en pages 90 et 91, toutes les informations pour y atterrir. Voir les pages concernées ci-dessous.


Ce vol est l’occasion de découvrir la nouvelle scène « FrSud_C2_ACPH » dans une version 1.00c. Le terrain d’Issoire est à la bonne altitude, avec des images en haute définition et de la végétation 3D aux alentours.

Après avoir rejoint le lac Pavin, vous découvrirez une succession de champs vachables en commençant par celui de « Saignes ».

En survolant au passage Le Couhalion (Page 115 du guide), nous tournerons le TP3 à « Randanne » pour nous rapprocher du Puy de Dôme.

Photo du Puy de Dôme prise au cours du vol virtuel

Là vous découvrirez que notre Puy de Dôme a retrouvé son antenne et les bâtiments à son sommet grâce aux talents de Didier Balussaud. La nudité des lieux s’est parée de forêts pour commencer à ressembler à nos monts d’Auvergne.

En poursuivant le vol, nous tournerons le TP4 aux « Fontêtes » en repérant au passage d’autres champs susceptibles de nous accueillir si besoin.

En poursuivant le circuit, nous imaginerons devoir nous vacher. Ce sera sur le champ de « Manzat » et vivre ainsi une expérience intéressante pour terminer le vol.

A cette époque, les réglages standard, maintenant appliqués sur Condor,
n’étaient pas encore en vigueur. Consulter l’onglet Notam.

Fichiers FPL et TSK

Guide des champs vachables

Bons vols avec Condor 2